• good


Les “adeptes“ du réseau Bio sont un cas unique.

Ce sont des exclusifs à la fois de consommation de Bio (al. et non-al.) et de fréquentation du réseau Bio - qui est leur repère identitaire.

Avec l’arrivée depuis 15 ans de nouveaux consommateurs Bio qui mixent leurs achats (GMS, marchés, réseau Bio, web) – appelons-les “pratiquants“ -, la part relative des adeptes a diminué dans le CA total du réseau Bio jusqu’à 35 % en 2019.


La contraction de la demande en cours qui accompagne la crise du réseau Bio leur redonne de l’importance.


L’ADEPTE BOOM


L’adepte typique a grandi avec le mouvement Bio, moyenne d’âge 47 ans, c’est un(e) baby boomer ou alors de la génération juste d’après dite milleniale.

A l’inverse du mot d’ordre de sa génération pour la sexualité, l’adepte est très fidèle à son magasin Bio.

Autre atout, peu d’élasticité de sa demande au prix.

Un consommateur en or donc qui fait aussi parfois des bébés adeptes - un sacré challenge pour les adeptes juniors qui ont moins de 30 ans et moins de revenus, ils pèsent environ 8 % du CA du total adeptes.


INNOVANTS PAR NATURE


Les adeptes ont amené au réseau Bio 3 influences qui gravitent autour de la Nature.

1. La protéger (l’entretien, par ex.)

2. Maintenir (soigner) sa santé naturellement (la diététique, AB, l’herboristerie)

3. Communier avec la Nature (la biodynamie).

Ce sont les rencontres des fabricants avec les adeptes qui ont rendu le réseau Bio unique. Ils ont été précurseurs de consommations qui ont ensuite diffusé plus largement dans la société.

Quelques repères.

> En entretien, les enzymes env. 1.5 M € (CA sorties magasin), certainement l’actif le plus écologique au monde - zéro déchet, une énergie de réaction optimisée.

> Les farines “autres que blé“ 19 M € farines de coco, sorgho, sarrasin, purée de patates douces, poudre de noisettes, flocons de quinoa …

> Les fleurs de Bach > 3 M €, agir sur les émotions avec des élixirs floraux et du brandy.

> Le sérum de Quinton, eau de mer dont la teneur en oligo-éléments serait identique au plasma sanguin

> Le dentifrice au meswak 2 M €

> Les aliments sans gluten 41 M €

Et on peut aussi citer parmi les innovations d’adeptes Demeter (biodynamie) ; les coupes menstruelles ; les confitures aux sucres naturels (miel, sirops de fruits, agave) ; les calendriers lunaires ; les infusions ayurvédiques ; les plats vegan (sans œuf, sans lait, sans beurre) ; les fibres de chanvre ; les “superfoods“ comme les baies de goji…


UN(E) ADEPTE SINON RIEN


Le réseau Bio est à - 15 % (CAM avril 2022 vs CAM avril 2021).

La demande se contracte ; en cause en particulier, les prix élevés et l’indifférenciation de l’offre.

Ce sont les pratiquants qui partent en premier, 54% du CA tout de même.

Les adeptes resteront de fait.

La logique gestionnaire est à la réduction des assortiments mais on l’a vu, les adeptes et leurs repères sont le fonds de commerce du réseau Bio : leurs repères sont nécessaires à leur fidélité.


Sources good BioAnalytics Natexbio