top of page
  • good

C’est un Bruno Lemaire euphorique qui a annoncé la dernière prévision de croissance de l’INSEE pour 2021 : “+ 6,6 % ! Historique ! On revit les 30 Glorieuses“.

Certes+ 6,6 %. … mais par rapport à 2020 qui a été une année de baisse tout aussi “historique“ à -7,9 %. La comparaison 2021/ 2019 donnera au mieux une stagnation.

Pendant les 30 Glorieuses (1950 1973) la croissance moyenne annuelle avait été de + 5,05 %, vous avez bien lu : + 5,05 % par an sur 25 ans, un rêve de Ministre.

“Comparaison n’est pas raison“ donc et l’adage s’applique aussi dans l’autre sens : à la décroissance actuelle du réseau Bio.


LA BIO DANS TOUS SES ÉTATS


2020 a été une année de croissance forte pour le réseau Bio : + 15 % sous CoViD.

En toute logique, depuis que cette crise s’est effacée, l’activité du réseau Bio est revenue au niveau de celle d’avant-CoViD à la réserve près de sa croissance organique (la demande, le parc de magasins).

C’est bien ce qui se passe, les performances du réseau Bio mois après mois en 2021 sont négatives (vs 2020) mais sur une période glissante de 12 mois à octobre 2021 vs 2020 et 2019, le résultat est à nuancer.

C’est l’exercice qui a été fait sur 11 familles principales du réseau Bio

1er chiffre, octobre 2021 /octobre 2020.

2nd chiffre, 12 mois glissants (CAM) octobre 2021 /CAM octobre 2020

3ème chiffre, CAM octobre 2021 /CAM octobre 2019 (après vs avant CoViD)


> Pour l’épicerie sucrée par exemple la séquence donne : octobre 2021 /octobre 2020 -18 % ; CAM 2021/ CAM 2020 - 7% ; CAM 2021 / CAM 2019 + 4 %

> Frais – 15 % ; - 6% ; + 4 %

> Épicerie salée – 18 % ; - 8 % ; + 4 %

> Compléments alimentaires – 18 % ; - 8 % ; - 2 %

> Hygiène Soin – 25 % ; - 15 % ; - 16 %

> Liquides – 16 % ; - 8 % ; - 5 %

> Pâtisserie Boulangerie – 13 % ; - 7 % ; - 2 %

> Entretien – 28 % ; - 19 % ; - 9 %

> Surgelés – 13 % ; - 4 % ; + 12 %

> Épicerie Enfants – 20 % ; - 15 % ; - 25 %

> Vrac + Fruits et Légumes : -7 %; + 2 %; +15 %


Le total du réseau Bio évolue ainsi : octobre 2021 / octobre 2020 – 12 %; CAM 2021 / CAM 2020 – 4 %; CAM 2021 / CAM 2019 +7 % (soutenu par la dynamique des Fruits et Légumes)


LA BIO LOGIQUE


L’évolution du réseau Bio est logique : forte hausse en 2020, forte baisse en 2021. CAM 2021 / CAM 2019 reste positif à +7 % sur 2 ans.

Ce n’est donc pas le collapse tant redouté mais on assiste à un changement profond.

La croissance de + 7 % doit être en effet rapprochée de l’évolution du parc de magasins qui a été de + 8,2 % - en conclusion, l’évolution de la demande au point de vente a été au mieux de 0%.

Le problème du réseau Bio est bien celui d’une demande au point mort.

En attendant la relance, 2021 va se terminer par un plongeon relatif : novembre et décembre 2020 ont été en effet des mois de hausse repsectivement à + 10 % et + 22 % provoqués par le confinement 2 (du 30 octobre au 15 décembre 2020)


Sources good BioAnalytics Biofichier INSEE

# synadiet #maisondelabio#agencebio#alimentationbio



Vous pouvez aussi cet article sur notre Linked In.

bottom of page