• good

Weeds (traduire “Marijuana“) est une série culte US.

Sa diffusion sur ShowTime a attiré 960 K spectateurs en moyenne de 2005 à 2012, gros succès.

Son “héroïne“, Marie Louise Parker, photo, a obtenu le Golden Globe 2005. Elle y joue le rôle d’une mère au foyer dans une banlieue californienne coincée, qui vend du cannabis pour s’en sortir après la mort de son mari.

La convenance sociale est le moteur de l’histoire. Le cannabis y cristallise une tension morale, aux USA comme partout ailleurs.

Le marché US du cannabis, c’est 3 MD $ 2021, 40 % du marché mondial et + 20 % par an grâce à une loi (US Farm Bill) assouplie, des investissements et l’appétit des consommateurs pour la molécule “soft“ du cannabis, le CBD.


LE THC FAIT CHANVRE À PART


Commençons par éclaircir le nuage de noms associés au cannabis.

Le cannabis, c’est la plante.

Elle contient des molécules dont une – THC – est un stupéfiant et une autre - CBD - est “non psychotrope“.

Le chanvre est une variété de cannabis.

Son taux THC est bas. On l’exploite déjà en industrie, alimentation ou cosmétiques - protéines, anti-inflammatoire et anti-oxydant.

La marijuana, ce sont les feuilles et fleurs de cannabis (le “joint“) ; le haschich est une résine de cannabis – à THC élevé tous les deux : des drogues.


UNE JURIDICTION FUMEUSE


On l’a vu, l’appréciation sociale du cannabis pèse lourd.

En France, elle prend la forme d’une série juridique qui commence avec l’affaire Kanavape, une marque de CBD, condamnée en 2017 pour vente illégale.

2020, arrêt de la CJUE (Eur.) : le commerce du CBD est bien légal.

Décembre 2021, arrêté ministériel Français : la vente de fleurs et de feuilles de cannabis est interdite.

Janvier 2022, suspension de cet arrêté par le Conseil d’Etat. À date, le cannabis (feuille fleur) est légal si THC < 0,3 %. Pour les produits à base de CBD, le commerce est permis aux adultes si THC = 0 % et sans revendication d’effet thérapeutique.


UN MARCHÉ FRANÇAIS DE 300 M €


L’impact économique d’une interdiction légale du CBD pourrait être lourd en France.

Le cannabis y pèse 2 MD € et le CBD 300 M € en forte croissance.

400 CBD-shops ont été ouvertes en 2021 après l’avis juridique favorable de 2020.

La filière pèse aussi : 18 000 ha cultivés avec des rendements 8 fois supérieurs au blé.


LE RÉSEAU BIO PLANE


En réseau Bio, c’est aussi le shoot CBD.

Le marché y est encore modeste (1,8 M € 2021) mais sa croissance explosive : + 280 % vs 2020. Les compléments alimentaires, 94 % du marché en huiles essentielles en majorité, en sont le moteur.

CBD est un marché nouveau, son cousin le chanvre est ancien (huile alimentaire) et pèse plus lourd (5 M € 2021). Il bénéficie en 2021 de l’effet CBD en compléments al. : + 110 %

Mais cette euphorie pourrait ne pas durer … freinée par une législation post électorale ou par la concurrence : on-line (40 % PDM) , pharmacies, CBD-shops, GMS.


“Ce n’est pas une drogue, c’est une feuille“, A. Schwarzeneger, ex-gouv. Californie


Sources good BioAnalytics OMS Center for Medical Cannabis IFOP ANSM