24-Dec-2018

Le marché de la vaisselle est un pilier de l’entretien de la maison.

En grandes surfaces ou dans le réseau bio, il atteint le même poids : environ 25 % des ventes du marché total de l’entretien.

Et cette situation dure ... c’était déjà le cas il y a 20 ans. 

Mais sous cette apparente stabilité, le marché est traversé par les mêmes doutes qui agitent les autres marchés de l’entretien.

La santé devient une préoccupation majeure. 

Sans  oublier un profil écologique de haut niveau - et tout cela en assurant une efficacité de décrassage au moins au niveau des produits de la chimie standard.  

En lire plus 

13-Oct-2018

"Il n'y a plus qu'un Français sur deux qui fait confiance aux marques. La baisse est régulière depuis 10 ans ..." Philippe Moati, sociologue.

... c'est ce qui explique en partie le boom des produits d'entretien de nos grands-mères.

Les chiffres sont là et la croissance est évidente.

Fin 2017, en réseau spécialisé bio, le marché des produits d'entretien traditionnels brillait d'une croissance de + 17 %, celle des produits d'entretien "conventionnels" était à + 10%. 

Même situation en grandes surfaces, la catégorie des produits d'entretien traditionnels affichait fin 2017 la première croissance de l'entretien à + 8,5% 

En lire plus

13-Oct-2018

Huile essentielle d'arbre à thé, recommandée contre l'acné 

Les huiles essentielles naturelles ne sont pas sans risque contrairement à ce que l'on peut croire spontanément.

Ce sont des extraits végétaux à l'action puissante dont l'utilisation sous leur forme pure et sans guide peut être dangereuse pour la santé. 

La plupart contiennent des allergènes soumis à l'étiquetage - entre autres ceux issus des zestes de Citrus ou du Bois de rose, du Niaouli, de la Coriandre ou de l’ Ylang Ylang.

Mais d'autres soupçons de toxicité pèsent sur les huiles essentielles, certaines seraient des perturbateurs endocriniens.

Les huiles essentielles de lavande et d'arbre à thé pourraient entrainer une croissance de la poitrine chez les jeunes garçons. C'est la conclusion d'une étude communiquée à l'occasion du congrès de la Société Américaine d'Endocrinologie.  Lire ici la publication en anglais

Please reload